PROJET AUTOBLOG


Shaarli du hollandais volant

Site original : le hollandais volant

⇐ retour index

River Maps - Grasshopper Geography

dimanche 27 septembre 2020 à 18:37

Un site avec les cartes des rivières, où sont coloriés de la même couleur la zone où l'eau ruisselle vers le même fleuve.


— (permalink)

Distributing the COVID Vaccine: The Greatest Logistics Challenge Ever - YouTube

samedi 26 septembre 2020 à 14:16

Encore une superbe vidéo de Wendover, sur un incroyable problème à venir : la logistique de distribution des vaccins anti-covid (quand il sera là).

Quand on voit le bordel que ça a été pour les masques, on peut pas que se demander comme ça sera avec des vaccins sensibles au froid, au chaud, au temps…

(Et on attend aussi les débiles du gouvernement *tousse* Sibeth *tousse* qui va dire que c’est inutile de se faire vacciner avant d’en entendre un autre dire que si c’est pas fait tu payeras 135 € d’amende…)


— (permalink)

Dura lex sed lex - Peut-on porter une arme pour se défendre (couteau, bombe lacrymogène, etc.) ? @ service-public.fr - Arfy'z tranche du Net

jeudi 24 septembre 2020 à 19:11

Il me semble — et ça compte aussi pour les armes à feu — qu’il faut distingue le port d’arme et le transport d’arme (et la détention d’arme).

Une arme dans sa voiture c’est un transport.
De même qu’une arme dans son carton tenu à la main (je suppose).

Mais porté à la ceinture ou dans son sac à main et prêt à servir, c’est du port.

Dans tous les cas, pour les couteaux et autres dagues, il suffit d’avoir un saucisson ou un jambon dans le coffre ou dans le sac à dos et tu dis que tu fais un pique-nique :-D.

M’enfin, vu que même un casque à vélo, une passoire, un extincteur, une trotinette sont désormais des armes par destination, faut mieux pas jouer avec les cow-boy sans matricule.

À savoir aussi : si vous faites un sport de combat quelconque et que vous donnez un coup à quelqu’un (peu importe la raison, même si c’est purement défensif face à un agresseur) alors vous êtes considérés comme une arme blanche vous-même.

On peut toujours plaider la légitime défense, mais ça peut devenir casse-gueule si vous portez un coup un brin violent ou juste trop bien placé et que la personne en face a un bon avocat.


— (permalink)

If this isn’t nice, I don’t know what is Some... | Sketchplanations - A weekly explanation in a sketch

mercredi 23 septembre 2020 à 19:35

+1

Quand les choses vont bien, quand vous vivez un truc cool, quand vous voyez un truc beau : soyez-en conscient et rendez-vous en compte, pour vivre ce moment comme il se doit.

==

Je pense que ce qui m’a le plus rendu heureux dans la vie c’est quand j’ai décidé de me défaire du regarde des autres, d’assumer ce que j’aime et de le dire.
Vous n’avez pas idée du bien que ça fait de pouvoir être soi-même, dehors, au travail ou ailleurs.

Le plus beau c’est de voir que les gens finissent par faire comme vous. Quand ils voient qu’on peut venir autrement qu’en tshirt gris, ou en vêtement Adidas/Nike ou autre comme le veut la publicité, et qu’on n’en meurt pas, ben ils le font aussi. J’ai vu des gens venir au travail habillé en tshirt geek ou d’un fandom qu’ils aiment et qui les rend heureux. Ça se voit et ça s’entend quand les gens sont heureux.

Et être heureux et libéré, c’est une armure à tous ces cons qui tentent de vous déstabiliser comme ils peuvent pour se sentir meilleur que vous.

Y a rien de plus hilarant que de voir une personne comme ça se décomposer, parce qu’il croyait vous faire honte en mentionnant votre tshirt Pikachu, et que tu commences à lui raconter pourquoi t’adores les pokémon : sa seule arme devient inutile et il repart complètement déstabilisé.

Bref, si j’avais à donne un premier conseil, c’est ça : soyez vous-même, osef des autres.

==

Et du coup, pour en revenir au lien initial, je pense que je mettrais ça en deuxième : sachez quand vous êtes heureux, profitez des petits (et grands) moments de bonheur.

Y a pas besoin d’aller loin, de dépenser ou de faire des trucs extraordinaires. Pour ma part, un de ces moments cet été c’était tout simplement me poser au bord du Rhône et de regarder les mouettes, les gens, les bateaux, les nuages… le tout à l’ombre d’un platane pendant qu’il faisait 30 °C. J’y suis resté 1h30 sans me lasser, mais c’était reposant. Et juste dire « merde qu’est-ce qu’on est bien » fait qu’on s’en souvient et qu’on le revit à chaque fois qu’on y pense.

~


— (permalink)

Une pastille effervescente pour lutter contre la déshydratation : Jeremy Boué, cofondateur d’Hydratis, détaille son projet dans la France bouge !

mercredi 23 septembre 2020 à 06:27

Ivre, il invente l'eau en poudre... Ou en tablette effervescente 😭

Et va y avoir du monde pour acheter, des subventions pour financer avec nos impôts.

Je vais inventer un truc débile moi aussi, à base de sucre quantique, ou d'USB neutronique, je ne sais pas encore, mais pour le vendre cher et devenir riche. Y'a pas de raisons que je puisse pas voler l'argent des cons pour donner à moi.


— (permalink)